Synthétiseurs Fairlight, des échantillonneurs qui ont marqué les années 80

synthetiseur fairlight

Les synthétiseurs échantillonneurs Fairlight font leur apparition sur le marché dans les années 1976. Marque Australienne, le co-créateur de Fairlight, Kim Ryrie était passionné par les synthétiseurs et avait décidé de lancer sa propre gamme de claviers synthétiques. Les premières machines de cette marque étaient complètement numériques.

synthétiseurs fairlight

 

Qasar, un des premiers synthétiseur numérique

Inspiré de l’architecture des M8 du concepteur Furse, fairlight va mettre sur pied son premier prototype nommé « Qasar ». L’auteur de cette marque avait pour objectif de fabriquer des synthétiseurs numériques capables de créer des sons complexes afin de produire la synthèse musicale. Kim Ryrie souhaitait fabriquer des instruments qui pouvaient produire des sons similaires à ceux des instruments acoustiques. Malheureusement pour lui, la qualité des sons du Qasar était très médiocre d’où l’idée de faire des enregistrements numériques des sons naturels.

 

Fairlight, le synthétiseur des stars

Jean-Michel Jarre, Mike Oldfield, Daniel Balavoine ou encore Peter Gabriel – pour ne citer que les plus célèbres – feront leurs armes et apposeront leur marque de fabrique grâce aux synthétiseurs échantillonneurs Fairlight dès le début des années 80.

 

Synthétiseurs échantillonneurs Fairlight

Le synthétiseur apparaît comme l’un des instruments de musique les plus prisées lorsqu’on parle de la synthèse additive. L’histoire de cette machine est assez particulière. Le clavier synthé est à l’origine de la création des sons complexes. Cet instrument a beaucoup évolué ces 50 dernières années et présente des caractéristiques de plus en plus améliorées dans la qualité des sons produits.

Les synthés sont devenus indispensables dans le domaine de la musique électronique. Cet instrument musical crée un ensemble de sonorités sous forme de signaux électriques. Les synthés ne possèdent pas toujours les mêmes performances. En fonction du type ou de la marque, ces claviers peuvent produire une certaine synthèse sonore. C’est grâce à ces claviers que la musique synthétique a connu un grand succès.

 

Fairlight CMI et Qasar, les fers de lance de la marque, destinés au marché professionnel

Fairlight a développé quelques modèles de synthétiseurs dont le CMI et le Qasar sont les plus courants. Ces différents modèles ont beaucoup évolué depuis leur conception jusqu’à nos jours. A partir des années 90, la marque lance les modèles MFX. Ce sont des synthétiseurs haut de gamme en matière de production de sonorités et de sons complexes.

 

Les différents modèles de synthétiseurs Fairlight de 1975 à 1985

  • Quasar M8 CMI
  • CMI Series I
  • CMI Series II
  • CMI Series IIx
  • CMI Series III

 

Synthétiseurs Fairlight, des échantillonneurs qui ont marqué les années 80
4.7 - 3 votes